objectif_mission_everlife.ch

Applaudissez tous les soirs à 21h00, tous les professionnels qui sont au front tous les jours. Depuis votre terrasse, votre fenêtre ou votre balcon, transmettez leur cette solidarité et cette admiration pour leur travail quotidien. Vous applaudissez le corps médical ? Assurez-vous de bien respecter scrupuleusement les mesures de sécurité (lire ci-après). 

Prévoyez, aujourd'hui, vos obsèques

Obtenez 4 offres sans engagement, en quelques minutes

1. Restez à la maison

Dans la mesure du possible, même si vous êtes en bonne santé, RESTEZ A LA MAISON. Sortir rapidement au parc avec vos enfants ou prendre l’apéro avec le voisin n’est pas recommandé. C’est exactement les raisons pour lesquelles les pays voisins sont, aujourd’hui, en confinement et que la Suisse risque de s’y retrouver ! Pensez « collectif » et acceptez de vous ennuyer un petit peu quelques semaines.

Consulter en suivant ce lien, la page Instagram « Paroles de Doc » qui prennent la parole pour vous donner un aperçu de leurs questionnement et inquiétudes.

2. Respectez les mesures

Gardez vos distances

Si vous êtes obligé de vous rendre au travail, dans une pharmacie ou dans un centre commercial pour faire vos courses, gardez vos distances. 2 mètres est la distance minimale pour ne pas se transmettre le virus.

Lavez-vous les mains 

Que ce soit avec du gel hydroalcoolique ou avec du savon, lavez-vous les mains régulièrement et correctement. Après s’être mouché, après avoir manipulé quelque chose, avant de préparer un repas, lavez-vous les mains le plus souvent possible.

Ne vous serrez par la main

Bien que ce geste social soit devenu un réflexe, il est nécessaire de s’en priver. Le contact physique est un grand vecteur de transmission.

Toussez et éternuez avec précaution

Que ce soit dans un mouchoir ou dans le creux du coude, gardez vos microbes chez-vous. Cela semble couler de source, cependant, beaucoup trop de gens ne semblent pas l’avoir compris.

2. Respectez les mesures

Gardez vos distances

Si vous êtes obligé de vous rendre au travail, dans une pharmacie ou dans un centre commercial pour faire vos courses, gardez vos distances. 2 mètres est la distance minimale pour ne pas se transmettre le virus.

Lavez-vous les mains 

Que ce soit avec du gel hydroalcoolique ou avec du savon, lavez-vous les mains régulièrement et correctement. Après s’être mouché, après avoir manipulé quelque chose, avant de préparer un repas, lavez-vous les mains le plus souvent possible.

Ne vous serrez par la main

Bien que ce geste social soit devenu un réflexe, il est nécessaire de s’en priver. Le contact physique est un grand vecteur de transmission.

Toussez et éternuez avec précaution

Que ce soit dans un mouchoir ou dans le creux du coude, gardez vos microbes chez-vous. Cela semble couler de source, cependant, beaucoup trop de gens ne semblent pas l’avoir compris.

3. Téléphonez avant d’aller chez le médecin ou aux urgences

Vous pensez être atteint par ce virus ? Ne vous rendez pas directement aux urgences. Selon votre état de santé, le corps médical ne pourra que vous recommander de vous reposer chez vous. De plus, si vous ne couvez « qu’une grippe » vous risquez de contracter le coronavirus en vous rendant dans ces lieux. En cas de doutes, appelez la helpline de l’OFSP ou faites un auto-contrôle en ligne.

4. Rédigez vos directives anticipées

La question de l’acharnement thérapeutique ainsi que l’alimentation artificielle et l’assistance respiratoire mais aussi les soins palliatifs, est explicitement posée.

Jusqu’où aimeriez-vous que l’on s’occupe de vous ? En indiquant vos souhaits, vous donnez la possibilité, au corps médical de ne pas perdre du temps. De plus ce document est gratuit et ne prend que quelques minutes.

4. Rédigez vos directives anticipées

La question de l’acharnement thérapeutique ainsi que l’alimentation artificielle et l’assistance respiratoire mais aussi les soins palliatifs, est explicitement posée.

Jusqu’où aimeriez-vous que l’on s’occupe de vous ? En indiquant vos souhaits, vous donnez la possibilité, au corps médical de ne pas perdre du temps. De plus ce document est gratuit et ne prend que quelques minutes.

5. Protégez vos ainés et les personnes à risque

Les personnes à risque sont les personnes qui doivent être le plus protégées. N’allez pas leur rendre visite et expliquez leur de rester chez eux. Si vous souhaitez leur apporter les courses, déposez-les devant leur porte. Si vous vivez avec une personne à risque, faites en sorte de, vous aussi, restiez à la maison. 

Selon l’OFSP les personnes à risque sont : les personnes de plus de 65 et les personnes souffrant déjà d’une maladie (hypertension artérielle, diabète, maladies cardio-vasculaires, maladies chroniques des voies respiratoires, maladies et thérapies qui affaiblissent le système immunitaire, cancer).

Vous désirez anticiper vos obsèques ?

Découvrez les solutions pour allégez vos proches dans le moment le plus difficile