Qu'est-ce que la fête de la Toussaint ?

Qu'est-ce que la fête de la Toussaint ?

Vue d'ensemble des sujets d'informations > Funérailles >

Qu'est-ce que la fête de la Toussaint ?

Chaque culture, chaque pays rend hommage aux morts à sa manière. En Suisse, chaque année, le 1er novembre, est un jour consacré à la commémoration des défunts. C'est l'occasion pour certains de déposer des fleurs sur la tombe d'un proche au cimetière, de publier un message sur le portail commémoratif en ligne du défunt, ou d'allumer une bougie de deuil pour d'autres. Si les traditions d'hier ne sont pas nécessairement celles prisées aujourd'hui, malgré l'évolution des mœurs funéraires, la Toussaint demeure un événement populaire.
Dans cet article, nous allons nous intéresser de plus près à la fête de la Toussaint, à ses origines et sa signification.

Saviez-vous que la prévoyance funéraire permet de planifier ses obsèques et de s’assurer que le moment venu ses volontés soient respectées ?

Table des matières

Histoire et origines de la Toussaint

Fête des Morts ou Toussaint ? Deux commémorations différentes

Tous les cantons en Suisse célèbrent-ils la Toussaint de la même manière ?

La fête des Morts dans les autres cultures

Pour conclure sur la fête de la Toussaint

Histoire et origines de la Toussaint

Les origines de la fête de la Toussaint (littéralement : fête de tous les saints) remontent au IVe siècle. Célébrée à l'époque le dimanche qui suivait la Pentecôte, elle commémorait tous les martyrs. C'est le 13 mai 609, sous l'impulsion du pape Boniface IV, qui reçut en don de l'empereur Phocas le temple du Panthéon et y transféra des ossements de martyrs avant de le consacrer, que cette date fut établie comme la fête des martyrs et de tous les saints. Ce n'est qu'en 835 que la date de la célébration de cette fête chrétienne fut déplacée au 1er novembre par le pape Grégoire IV dans le but de contrer l'influence de la Samain, une fête païenne célébrée par les peuples celtes d'Irlande et de Grande-Bretagne.

Fête des Morts ou Toussaint ? Deux commémorations différentes

Comme nous l'avons vu précédemment, le 1 er novembre est, dans la tradition catholique, un jour dédié aux saints et non aux défunts, une fête que les protestants ne célèbrent d'ailleurs pas. De son côté, la fête des Morts a lieu le 2 novembre. Il est coutumier pour les chrétiens de se rendre sur les tombes pour y déposer des chrysanthèmes ou allumer une bougie en mémoire des disparus. Cette tradition transcende les rites et croyances religieuses, et elle conserve sa popularité même parmi les personnes de confession laïque. Simplement le rituel se tient le 1er novembre, puisque ce jour est, dans la plupart des pays férié, comme c'est le cas dans 13 des cantons en Suisse.

Tous les cantons en Suisse célèbrent-ils la Toussaint de la même manière ?

En Suisse, la Toussaint, désignée « Toussaint » en Suisse romande et « il giorno di tutti i Santi » en italien, est principalement reconnue comme un jour férié dans les cantons à majorité catholique. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, la Toussaint n'est pas un jour férié dans l'ensemble des cantons, mais uniquement dans certains d'entre eux, à savoir Argovie, Appenzell Rhodes-Intérieures, Fribourg, Glaris, Grisons, Jura, Lucerne, Nidwald, Obwald, Schwyz, Soleure, Saint-Gall, Tessin, Uri, Valais et Zoug. Il arrive même que cette journée ne soit pas fériée dans l'intégralité d'un canton. Par exemple, bien que le 1er novembre soit un jour férié dans le canton d'Argovie, ce n'est pas le cas dans la ville d'Aarau.

La fête des Morts dans les autres cultures

Bien que la Toussaint et la fête des Morts soient célébrées de manière similaire par les catholiques du monde entier, il existe une grande diversité de traditions en l'honneur des défunts, certaines étant très différentes de celles auxquelles nous sommes habitués en Suisse.

Au Mexique et dans certaines régions des États-Unis, la période proche de la Toussaint est marquée par des festivités particulièrement joyeuses avec la célébration du « Día de los Muertos ». Cet événement, reconnu comme faisant partie du patrimoine culturel immatériel de l'humanité par l'Unesco, est l'occasion de rendre hommage aux défunts. Les Mexicains ont pour tradition d'ériger des autels dédiés à leurs proches disparus et de leur faire des offrandes. Les célébrations débutent le 31 octobre et se poursuivent jusqu'au 2 novembre, donnant lieu à d'extraordinaires défilés dans de nombreuses villes. Les participants se maquillent, se déguisent, dansent et chantent, dégustent des "pan de muerto" et boivent de la tequila... La Día de los Muertos, c'est aussi l'occasion de célébrer la figure mexicaine de la Catrina, créée en papier mâché par José Guadalupe Posada.

Au Japon, on commémore les défunts à la mi-août, durant le "O-bon", qui est l'occasion d'accueillir les esprits des défunts dans le monde des vivants. Les familles se réunissent pour partager un repas et danser en leur honneur des proches disparus. En Chine, le Festival Qingming (Fête du balayage des tombes), se déroule début avril et représente un moment privilégié pour rendre visite aux tombes des proches disparus, y déposer de la nourriture ou des fleurs, et brûler de l'encens.

Pour conclure sur la fête de la Toussaint

Dans la religion chrétienne, le mois de novembre est propice à la commémoration des proches décédés.
La Toussaint, célébrée chaque année le 1er novembre, est une tradition ancestrale. Initialement dédiée aux saints et martyrs de l’Église chrétienne, elle s'est progressivement transformée en une journée consacrée au souvenir des défunts. Bien que le "jour de la fête des Morts" soit officiellement le 2 novembre, la Toussaint est un jour férié dans de nombreux cantons et communes, offrant ainsi l'opportunité aux personnes de se réunir en famille, entretenir et fleurir les tombes de leurs proches, prendre part à des services religieux ou allumer des bougies, créant un moment de recueillement et de partage.

Comment trouvez-vous cet article ?

Rédaction Everlife

Ecrit par Rédaction Everlife,

Publié il y a plus d'un mois.

Temps de lecture

6 Minutes

Avis

Partagez

S'abonner à notre newsletter

Recherchez dans les catégories

Autres articles dans les catégories

Photo d'un maître de cérémonie durant des obsèques

Quel est le rôle d'un maître de cérémonie ?

Ecrit par Rédaction Everlife, il y a 11 jours.

Éloge funèbre

Comment préparer un éloge funèbre ?

Ecrit par Rédaction Everlife, Publié il y a plus d'un mois.

Plus d'articles