Everlife
Comment rédiger une carte de condoléances ?

Comment rédiger une carte de condoléances ?

Vue d'ensemble des sujets d'informations > Obsèques >

Comment rédiger une carte de condoléances ?

Trouver les mots justes pour une personne faisant face à la perte d'un proche est loin d'être évident. Il faut savoir adopter le ton adéquat, choisir une carte de bon goût et prendre le temps d'écrire des paroles sincères pour d'une part rendre hommage au défunt tout en transmettant ses meilleures pensées à la famille. En effet, dans une période difficile comme le décès d'un proche et le deuil, les messages de sympathie sont souvent bien accueillis par celui qui les reçoit. Ils apportent aussi un réconfort bienvenu et permettent de bénéficier d'un soutien dans des moments douloureux. Cependant, pour bien rédiger une carte de condoléances, il faut respecter quelques règles, voici quelques conseils.

Saviez-vous que la prévoyance funéraire permet de planifier ses obsèques et de s’assurer que le moment venu ses volontés soient respectées ?

Table des matières

4 points clés pour réussir votre lettre de condoléances

Comment rédiger une carte de condoléances qui vient du cœur ?

Les erreurs à ne pas commettre dans la rédaction de votre texte de condoléances

Peut-on écrire un e-mail de condoléances ou publier quelque chose sur les réseaux sociaux ?

4 points clés pour réussir votre lettre de condoléances

  • Si vous n’êtes pas certain des convictions religieuses de la famille, choisissez plutôt parmi les cartes neutres sans connotations quelconques. Pensez aussi à acheter une enveloppe avec un papier de création ou du moins de qualité supérieure.
  • Soignez votre écriture manuscrite et la mise en forme de votre texte. Il y a longtemps que vous n’avez pas tenu en main un stylo. Faites un brouillon avant de rédiger votre carte de condoléances.
  • Qu’il s’agisse du décès d’un parent, d’un ami ou d’un collègue. Les meilleures cartes de condoléances sont celles qui sont courtes et sincères qui rendent à la fois hommage à la mémoire du défunt tout en transmettant des paroles chaleureuses à l’attention de la famille.
  • Un modèle de lettre de condoléances est une bonne base pour la rédaction et la mise en forme de votre carte de condoléances. Toutefois rien ne remplace la justesse des mots que vous aurez trouvés vous-même.

Comment rédiger une carte de condoléances qui vient du cœur ?

Un bon texte de condoléances commence toujours par « Mon cher X », « Très cher X », « Mes chers X ». Inutile de trop faire dans l’originalité ou d’utiliser des sobriquets, un message de deuil se devant de garder un certain côté solennel. Vous pouvez ensuite simplement présenter vos plus « sincères condoléances » ou dire que vous êtes « de tout cœur » avec la personne dans cette lourde épreuve qu’est le deuil.

 

Si vous présentez vos sincères condoléances à un ami pour la perte d’un membre de sa famille et que vous le connaissiez personnellement, vous pouvez mentionner son prénom.

À défaut, privilégiez des formules comme «votre/ta grand-mère, votre/ton grand-père », etc. N’hésitez pas à écrire un message positif mettant en avant l’amour, la paix, et le bonheur que la personne défunte a apporté à son entourage de son vivant. Dans le cas où vous l’avez côtoyée, vous pouvez raconter une anecdote amusante, écrire quelques mots plus personnels et même joindre quelques photos en son bon souvenir.

 

Surtout, n’oubliez pas de proposer une aide – souvent bienvenue – sur un plan moral pour traverser la douleur et le chagrin, mais aussi de manière physique, un décès bouleversant généralement le mode de vie des proches. Concluez votre message de condoléances à travers quelques mots justes et simples, quelque chose du type « Avec toute ma sympathie ».

 

Conseil : Dans le meilleur des mondes, les cartes de condoléances doivent être envoyées dès lors que vous êtes au courant du décès. Si pour X ou Y raison, vous en avez connaissance tardivement, vous pouvez ajouter « J’ai appris le décès de (jour de la semaine) », ce qui montrera qu’il ne s’agit pas d’un acte de désinvolture.

Les erreurs à ne pas commettre dans la rédaction de votre texte de condoléances

Si pour rédiger une carte de condoléances, il faut que les paroles viennent de votre cœur, l’émotion, le chagrin et la tristesse peuvent vous pousser à commettre des maladresses, surtout si vous-même étiez proche du défunt et qu’il s’agissait d’un membre de votre famille. Gardez à l’esprit que votre message de condoléances doit offrir un soutien et non plonger encore plus le destinataire dans la douleur et la tristesse. Il faut savoir peser chaque mot ! Voici quelques conseils pour éviter les faux pas dans l’écriture de vos condoléances :

 

  • À l’instar de toute bonne lettre, évitez les formulations qui commencent par « Je ».
  • Ne vous épanchez pas sur votre propre malheur, une bonne carte de condoléances ne doit pas être auto-centrée, même si vous êtes bouleversé.
  • Même si la personne est décédée d’une longue maladie, bannissez les formules condescendantes comme « Il est mieux où il est » ou « Sa mort est une délivrance ».
  • Ne dites pas « Je sais ce que vous ressentez » ou « Le temps fait bien les choses », tout comme il est très mal venu d’écrire « Il ne faut pas pleurer » ou « Ne soyez pas triste ».
  • Si la personne est décédée à un âge très honorable, n’insistez pas sur le fait qu’elle a eu une « longue et belle vie », la perte d’un proche étant toujours synonyme de douleur, quel que soit l’âge du défunt.
  • Ne vous attardez pas sur les circonstances du décès et ne les commentez pas, qu’il s’agisse de la mort d’un enfant, d’une mort accidentelle ou violente.

Peut-on écrire un e-mail de condoléances ou publier quelque chose sur les réseaux sociaux ?

Aujourd’hui les réseaux sociaux offrent la possibilité de transformer le compte d’un défunt en « page commémorative ». Ainsi, il n’est plus rare de voir des proches présenter leurs plus sincères condoléances sur le « mur » de l’être cher disparu. Si vous avez appris le décès d’un ami d’enfance ou d’un ancien collègue et que vous n’avez pas les coordonnées postales de la famille, vous pouvez tout à fait adresser un message de sympathie sur le site concerné. Il existe de nombreux modèles, à vous de les adapter.

 

En revanche, si envoyer une carte de condoléances par e-mail reste aussi une manière d’exprimer sa sympathie et son soutien face au deuil, un message électronique aura toujours une dimension moins sacrée qu’une carte que vous aurez choisie avec tout votre cœur.

Comment trouvez-vous cet article ?

Rédaction Everlife

Ecrit par Rédaction Everlife,

Publié il y a plus d'un mois.

Temps de lecture

4 Minutes

Avis

Partagez

S'abonner à notre newsletter

Recherchez dans les catégories

Autres articles dans les catégories

Quels sont les besoins d'une famille endeuillée ?

Quels sont les besoins d'une famille endeuillée ?

Ecrit par Rédaction Everlife, Publié il y a plus d'un mois.

Acte de décès : La suite de la procédure

Acte de décès : La suite de la procédure

Ecrit par Rédaction Everlife, Publié il y a plus d'un mois.

Qui décide du lieu d’enterrement d’un défunt ?

Qui décide du lieu d’enterrement d’un défunt ?

Ecrit par Rédaction Everlife, Publié il y a plus d'un mois.

Plus d'articles