Où vont les personnes décédées sans confession ?

Les personnes sans confession ont le droit à une inhumation ou à une crémation dans un cimetière. L’entreprise de pompes funèbres que vous aurez choisie vous aidera dans ces démarches.

Néanmoins, cela peut engendrer des frais supplémentaires si le/la défunt(e) utilise les prestations de l’église.
En effet, les frais additionnels proviendront du fait que le défunt n’aura pas payé ses impôts paroissiaux. Dans tous les cas, une demande doit être faite et elle sera soumise à approbation de l’église. Celle-ci demandera les raisons qui ont mené au renoncement de la foi.

Il est également possible de disperser les cendres d’une urne dans la nature après la crémation pour autant que les dispositions légales locales en matière de protection de la santé et des eaux soient respectées. À la suite d’une crémation, les cendres peuvent également être conservées dans l’urne choisie ou placée dans un columbarium.

Rechercher dans les questions / réponses

Obtenir des devis
Anticipez vos propres obsèques
Organisez les obsèques d'un proche