Organiser les obsèques d’un proche

Lorsqu’un décès survient, la lourde phase de deuil débute. C’est également à la famille qu’incombe la tâche d’organiser les obsèques d’un proche en faisant appel à une entreprise de pompes funèbres. Si, bien entendu, il ne faut en aucun cas agir dans la précipitation, il faut tout de même tenir compte des différentes procédures et des démarches nécessaires à la bonne tenue des funérailles.

Après le décès : organiser les obsèques d’un proche

Avant d’organiser les obsèques d’un proche, il faut obtenir le certificat de décès émis par un médecin. Lorsque le décès a lieu à domicile, il est constaté par le médecin de famille ou, en cas d’indisponibilité, par un médecin de garde. Si le décès a lieu dans un hôpital, une clinique ou un EMS, le personnel médical présent sur place assure les démarches. Aussi, si le décès n’est pas dû à une cause naturelle, la police doit être avertie afin de constater les faits. C’est seulement, une fois en possession du certificat de décès que peuvent s’amorcer les démarches pour organiser les obsèques d’un proche.

Contacter une entreprise de pompes funèbres

En période de deuil, il est difficile de prendre les bonnes décisions pour organiser les obsèques d’un proche, surtout lorsque le temps imparti est assez court. En Suisse, des funérailles ne peuvent avoir lieu qu’une fois l’Office de l’état civil averti, et minimum 48 heures après le décès. Une fois cette démarche effectuée, il est possible de contacter une entreprise de pompes funèbres pour organiser les obsèques d’un proche. Avant de ce faire, il faut toutefois veiller à certains points :

  • Vérifier si le défunt avait souscrit à un contrat de prévoyance ou à un testament obsèques.
  • Rechercher un éventuel dépôt de volonté qui aurait pu être rédigé par le défunt.
  • Définir un montant alloué aux obsèques.
  • Comparer les offres de différentes entreprises de pompes funèbres.

Organiser les obsèques d’un proche a un coût, et selon les entreprises contactées, la différence de prix peut aller du simple au double. Pour trouver l’entreprise qui assure les funérailles au juste prix, il faut passer par un comparateur de pompes funèbres. Everlife.ch permet, une fois la demande établie, d’économiser en moyenne 1’750 CHF. Les conseillers funéraires Everlife sont disponibles 24h/24 et 7j/7 afin de vous épauler dans la démarche de recherche de pompes funèbres.

L’entretien avec un conseiller funéraire

Si aucun testament obsèques n’a été souscrit et aucun dépôt de volonté rédigé, il incombe à la famille de choisir pour le défunt. Organiser les obsèques d’un proche, demande de répondre à ses croyances et valeurs, même si aucun écrit n’a été rédigé en ce sens. En effet, un défunt peut avoir émis des souhaits à l’oral ou lors d’une discussion. Il peut également appartenir à culte religieux.

Le premier interlocuteur des pompes funèbres est le conseiller funéraire. C’est en étroite collaboration avec lui que sont réglées des questions comme :

  • Le type d’obsèques souhaité : crémation ou inhumation.
  • Le choix du cercueil ou de l’urne funéraire.
  • Le type de cérémonie souhaité : religieuse ou laïque.
  • L’organisation de la verrée : nombre d’invités, choix de la collation, etc.

Le conseiller funéraire est ensuite chargé d’organiser la mise en bière, le transport du corps jusqu’au lieu des funérailles. Il fait aussi le lien entre les différents intervenants comme le célébrant de cérémonie, le thanatopracteur, si un soin de conservation du corps est envisagé, le personnel du cimetière ou du crématorium, etc. Il faut savoir que le conseiller funéraire est formé pour aider les familles à organiser les obsèques d’un proche. Il peut donc répondre à toutes les demandes, même les plus fantaisistes tant qu’elles sont en adéquation avec le budget et qu’elles ne portent ni atteinte à la dignité du défunt ni à la bienséance.

Annoncer les obsèques

Une fois la date des obsèques fixée, l’étape suivante consiste à prévenir les proches publiquement du décès en publiant un avis mortuaire sur internet ou dans la presse locale. Si cette étape n’est pas indispensable, elle est tellement ancrée dans la tradition que la plupart la respectent. L’avis mortuaire contient le nom des proches annonçant le décès, la date, le nom, et l’âge du défunt et il est d’usage d’ajouter une brève épitaphe. Si l’avis mortuaire peut contenir la date des funérailles, cette mention n’est pas obligatoire et certains proches font le choix d’organiser les obsèques d’un proche dans l’intimité. Il peut aussi être publié une fois la cérémonie célébrée. Parfois même, l’avis mortuaire tient lieu de faire-part, si la famille ne souhaite pas faire envoyer de cartes d’invitation.

Après les obsèques

À la suite de la cérémonie funèbre, il est dans les mœurs d’organiser une verrée afin de réunir les proches, de rendre un énième hommage au défunt, mais aussi de partager sa peine. L’entreprise de pompes funèbres chargée d’organiser les obsèques d’un proche est tout à fait à même de s’assurer également du bon déroulement de la verrée : collation, location du lieu de la verrée, recrutement du personnel. Aussi, il est possible de mettre à disposition un registre de condoléances dans lequel seront consignées de brèves pensées envers le défunt. Quelques jours après les obsèques, la famille envoie généralement une carte afin de remercier les proches d’avoir fait, souvent de loin, le déplacement pour les funérailles.

Catégorie
Pompes funèbres
Publié le
12 septembre 2020
Obtenir des devis
Anticipez vos propres obsèques
Organisez les obsèques d'un proche