Combien ça coûte un enterrement ?

Si en Suisse l’enterrement reste marginal par rapport à la crémation et ne représente que 10 % des obsèques, il reste plébiscité par tradition ou pour des raisons religieuses. Les catholiques n’interdisent plus la crémation depuis 1963, mais ce n’est ni le cas des juifs, ni des musulmans, ni des orthodoxes. D’ailleurs, certains cimetières abritent des carrés confessionnels où chacun peut reposer selon ses croyances. Si le coût d’un enterrement n’est pas forcément supérieur à celui d’une crémation, les différentes dépenses nécessaires demandent un certain budget. Et si le défunt ne possède pas de prévoyance funéraire, le coût de l’enterrement reste à la charge de la famille.

Les prestations funéraires

Lors des obsèques, les pompes funèbres assurent les prestations funéraires de la mise en bière jusqu’à l’inhumation. Ce sont des alliés indéfectibles dans le processus du deuil et elles veillent à offrir une sépulture au défunt dans la plus grande décence qui soit.

Le cercueil

Contrairement à une crémation où l’on privilégie un cercueil en bois léger, lors d’une inhumation l’accent est mis sur les modèles en bois offrant une résistance moyenne ou élevée, ce qui influe sur le coût de l’enterrement. En effet, un cercueil peut être exhumé pour être déplacé ultérieurement dans une concession ou un caveau, il faut donc qu’il soit assez robuste. Les matériaux les plus fréquemment employés sont le noyer, l’acajou, le chêne ou l’orme. En moyenne, le prix d’un tel cercueil est compris entre 1’800 et 8’000 CHF pour les modèles les plus élaborés.

Les services de tiers

Le coût d’un enterrement est également dépendant des services de tiers. Il peut s’agir des honoraires de l’officiant de cérémonie, tous les frais inhérents à la publication d’un avis de décès, les prestations d’un thanatopracteur… Si ces services sont dispensables, ils restent toutefois ancrés dans la tradition et permettent d’offrir de belles funérailles à un proche.

Les taxes de tiers

Lors d’un enterrement, les taxes de tiers ne sont pas à prendre à la légère. C’est d’ailleurs ce qui explique en partie la différence de prix avec la crémation. Si un défunt peut, le plus souvent gratuitement, être inhumé dans une tombe à la ligne, l’espace alloué ne l’est que pour 25 ans et ne peut être renouvelé.

  • Le tarif d’une concession funéraire à Genève est de 2’700 CHF pour 20 ans (renouvelable).
  • À Lausanne, il faut compter 1’800 CHF pour 30 ans (renouvelable) et même 2’400 CHF si le défunt n’y résidait pas.
  • À Fribourg, le coût est de 1’950 CHF pour 30 ans.

Il faut également prendre en compte dans le coût d’un enterrement d’autres taxes comme les taxes de creusage, les taxes d’entrée pour le cercueil et les frais administratifs.

Les fleurs

Si dans certains cultes, les fleurs demeurent interdites lors d’un enterrement, ce n’est pas le cas lors des cérémonies laïques, où l’engouement est constant. Non seulement une décoration florale permet de pallier la tristesse d’une cérémonie, mais qui plus est, c’est une délicate attention pour le défunt. Selon la complexité des compositions florales et leur quantité, il faut compter entre 200 et 600 CHF.

La verrée

À la suite de l’enterrement et pour répondre à une certaine tradition, il est d’usage d’organiser une collation avec les proches, souvent venus de loin. Si la verrée n’est pas obligatoire, elle reste un moment de convivialité et permet de rendre le deuil moins douloureux à porter. Néanmoins, la collation est une dépense importante dans le coût d’un enterrement. En effet, elle nécessite de louer une salle, de faire appel à un traiteur et parfois même de recruter du personnel pour le service. Le prix moyen de la verrée funéraire est compris entre 800 et 1’500 CHF.

Prix d’un enterrement ?

Mises bout à bout, les différentes prestations et taxes rendent le coût d’un enterrement assez conséquent. En Suisse, le prix moyen constaté est compris entre 5’200 et 8’100 CHF. C’est pourquoi mieux vaut comparer les prix de différentes pompes funèbres. Pour ce faire, le moyen le plus simple reste de faire appel à un comparateur de pompes funèbres.

La comparaison des valeurs

Outre le coût de l’enterrement, les valeurs sont un critère très important lors du choix de l’entreprise de pompes funèbres. Il est primordial de respecter les rites religieux propres à chaque culte :

  • Chez les musulmans, le cercueil doit être orienté vers la Mecque
  • Chez les orthodoxes le cercueil doit être orienté vers l’orient.
  • Chez les juifs, les obsèques se font sans fleurs.

Et toutes les pompes funèbres ne se valent pas. Certaines collaborent davantage avec des officiants religieux et sont au fait des différentes coutumes funéraires, d’autres sont spécialisées dans les cérémonies laïques.

Quel est l’enterrement le moins cher ?

Compte tenu de la dépense importante que génère un enterrement, il est légitime de se demander ce qui en influence le plus le coût.

Enterrement avec lieu de recueillement

Contrairement à une crémation où il est possible de disperser les cendres dans la nature ou dans un jardin du souvenir ce qui est gratuit, un enterrement nécessite un lieu de recueillement. En Suisse, un enterrement ne peut avoir lieu que dans un cimetière. Il peut s’agir d’une tombe à la ligne, d’une concession ou d’un caveau : cela a un prix. Qui plus est, et même si cela n’est pas obligatoire, la plupart des familles font le choix de poser un monument sur la tombe afin de rendre hommage au défunt. Et cela a la particularité d’augmenter le coût global de l’enterrement. S’il existe des modèles d’entrée de gamme à partir de 1’000 CHF, le prix moyen d’un monument funéraire se situe plutôt autour des 2’500 CHF.

Enterrement avec cérémonie

Si dans l’imagerie populaire la cérémonie funéraire est obligatoire, en vérité, elle est dispensable. Pourtant, il est assez difficile d’envisager des obsèques sans quelques éloges funèbres et témoignages de proches en souvenir du défunt. Les cérémonies religieuses sont moins coûteuses que les cérémonies laïques, mais représentent tout de même un coût important lors d’un enterrement.

Enterrement avec recueillement et cérémonie

L’enterrement avec recueillement et cérémonie représente la solution la plus complète pour organiser des obsèques dans la décence, mais aussi la plus coûteuse. En effet, au prix des prestations obligatoires et aux taxes des tiers, il faut ajouter le coût de la cérémonie et ce qui en déroule (les honoraires de l’officiant, la location de la salle, la décoration florale), mais aussi le coût du lieu de recueillement. Contrairement à une crémation avec dispersion des cendres où, à la suite des obsèques, plus aucuns frais ne sont à prévoir, un tel enterrement génère des dépenses, même après les funérailles : location et renouvellement de concession, pose de monument, entretien…

Enterrement le moins cher

Outre, un enterrement qui peut être « gratuit » ou presque, s’il est pris en charge par les communes qui proposent une telle option sous condition, le coût d’un enterrement peut être minime si les dépenses sont limitées aux prestations obligatoires comme la mise en bière, la levée de corps et si un cercueil plutôt sobre est choisi. Cela exclut aussi l’organisation de la cérémonie funéraire, de la verrée, tout au plus les proches pourront prononcer quelques paroles avant la mise en terre du défunt.

Publié le
21 septembre 2020
Obtenir des devis
Anticipez vos propres obsèques
Organisez les obsèques d'un proche
Une urgence en cas de décès ?
Contactez-nous, nous vous
aidons immédiatement !