Everlife
Les prestations d’une pompes funèbres

Les prestations d’une pompes funèbres

Vue d'ensemble des sujets d'informations > Pompes funèbres >

Les prestations d’une pompes funèbres

Face à un décès, il est important de se sentir soutenu et entouré par des professionnels. En ce sens, les prestations des pompes funèbres sont étudiées pour répondre à la bonne exécution des formalités administratives et l’organisation des obsèques religieuses ou laïques selon les valeurs du défunt. Comme le domaine funéraire peut paraître obscur, il est nécessaire de clarifier la nature des prestations obligatoires et facultatives des pompes funèbres pour préparer des funérailles en toute sérénité.

Saviez-vous que la prévoyance funéraire permet de planifier ses obsèques et de s’assurer que le moment venu ses volontés soient respectées ?

Table de matières

Formalités administratives

L’entretien de la famille avec les pompes funèbres

Organiser des obsèques en respectant les rites religieux

Comment les pompes funèbres préparent-elles un corps ?

La mise en bière

La levée de corps

Le choix de la cérémonie funéraire

Le lieu de cérémonie funéraire

Le prix d’une cérémonie

Le recueillement

L'enterrement

La crémation

Formalités administratives

Quelles sont les formalités administratives à accomplir lors d’un décès ?

La première formalité administrative après le décès est d’obtenir un certificat délivré par un médecin. Ce document est nécessaire pour effectuer les démarches auprès des autorités.

 

  • Si le décès survient dans un hôpital, une clinique ou un EMS, le certificat est émis par un médecin sur place.
  • Si le décès survient à domicile, le médecin de famille ou un médecin de garde peut délivrer le certificat.


En Suisse, le certificat de décès doit comporter les mentions suivantes :

 

  • Les noms et prénoms du défunt, son sexe, sa date de naissance, sa nationalité et l’adresse de son domicile.
  • L’heure, la date et le lieu du décès.
  • Les causes de la mort (naturelle ou accidentelle).


Une fois le certificat obtenu, il est possible de contacter les pompes funèbres qui se chargeront de déclarer le décès auprès l’Office de l’état civil puis à la commune de résidence pour obtenir l'acte de décès. Les prestations des pompes funèbres comprennent également les démarches pour la publication de l’avis mortuaire dans un journal.

L’entretien de la famille avec les pompes funèbres

Si le défunt n’a pas souscrit de contrat de prévoyance, la famille doit se charger de l’organisation des obsèques avec les pompes funèbres. Avant toute démarche, la plupart du temps, un entretien a lieu avec un conseiller funéraire pour déterminer les prestations des pompes funèbres les plus à même de répondre aux dernières volontés du défunt selon le budget de la famille. Sont abordées des questions comme :

 

  • Le type d’obsèques : inhumation ou crémation.
  • Le choix du cercueil et de l’urne cinéraire.
  • La cérémonie funèbre (religieuse ou laïque), son lieu, son déroulement, la décoration florale, etc.
  • La quantité d’impressions de faire-part et l’envoi de la carte de remerciements.

Organiser des obsèques en respectant les rites religieux

Conscientes des valeurs et croyances de chacun, les prestations des pompes funèbres s’adaptent aux différents rites funéraires qu’ils soient catholiques, protestants, musulmans, juifs ou orthodoxes. Par exemple, dans certains cultes, la toilette mortuaire est obligatoire, dans d’autres non, en ce sens les pompes funèbres adaptent leur offre de services selon le type de rite religieux souhaité. À noter que le prix des pompes funèbres inclut également l’organisation de cérémonies laïques, dont la demande est en perpétuelle croissance.

Comment les pompes funèbres préparent-elles un corps ?

Avant la mise en bière, le corps du défunt peut être nettoyé, coiffé, maquillé et apprêté. Bien que non obligatoire, la toilette mortuaire préserve la dignité du corps en lui rendant son apparence naturelle permettant ainsi aux proches de faire leurs adieux sereinement. Sur demande de la famille, les pompes funèbres peuvent également pratiquer des soins de conservation du corps (thanatopraxie) qui consistent à remplacer le sang du défunt par du formol.

La mise en bière

La mise en bière ou la mise en cercueil fait partie des prestations de pompes funèbres obligatoires. Il s’agit de l’étape où le corps du défunt est placé dans le cercueil en présence des proches ou non, en vue de l’inhumation ou de la crémation.

 

La mise en bière peut avoir au lieu :

 

  • Au domicile du défunt.
  • En hôpital, ou en établissement médico-social (EMS).
  • À la chambre funéraire.

La levée de corps

Une fois la mise en bière effectuée, les pompes funèbres procèdent à la levée de corps. Ce rite funéraire consiste à transporter le cercueil jusqu’au corbillard qui en assurera jusqu’au cimetière ou au crématorium.

Le choix de la cérémonie funéraire

Une cérémonie funéraire peut être religieuse ou laïque. Si les rites religieux sont normés et doivent être en adéquation avec les valeurs du culte, il n’existe aucune règle particulière pour des funérailles laïques. Les prestations des pompes funèbres incluent généralement l’organisation du service funèbre, la cérémonie et la verrée, un moyen de réunir les proches lors d’un moment convivial et de se remémorer ensemble les souvenirs partagés avec le défunt.

Le lieu de cérémonie funéraire

Dans le cadre d’une cérémonie funéraire religieuse, le service funèbre est organisé sur le lieu du culte : église, temple, etc. Les cérémonies laïques quant à elles se tiennent généralement au funérarium, à la chapelle du centre funéraire ou au crématorium.

Le prix d’une cérémonie

  • Un service funèbre coûte environ CHF 750.- sans compter les horaires d’un célébrant religieux ou laïc.
  • Une verrée coûte environ CHF 900.-, le prix étant déterminé par le nombre d’invités et la collation proposée.

Cérémonie avec l’urne funéraire

Il n’existe aucun frein à l’organisation d’une cérémonie laïque avec l’urne funéraire, les mœurs ayant évolué à ce sujet. Cependant, notez que pour les catholiques, les cendres témoignent de la destruction du corps et ne peuvent donc recevoir les bénédictions habituelles.

Le recueillement

Il est dans les mœurs de venir visiter les proches et leur rendre hommage même après les obsèques. Si aucun moment n’est imposé et que le recueillement est laissé à la libre appréciation de la famille, c’est à l’occasion de la Toussaint, le 1er novembre de chaque année, que les cimetières enregistrent un fort pic de fréquentation, même si certains cultes célèbrent les morts le lendemain.

Le lieu de recueillement funéraire

Si le défunt a été enterré, le recueillement a lieu le plus souvent devant la tombe ou le caveau familial dans le cimetière. En cas de crémation, le lieu de recueillement se situe là où l’urne est inhumée ou à l’endroit où les cendres ont été répandues.

Le prix d’un lieu de recueillement

La plupart des communes suisses offrent à leurs résidants une tombe à la ligne pour corps ou pour cendre pour une durée de 25 ans. Cependant, certaines familles privilégient la location d’un lieu de recueillement où la concession peut être renouvelée.

Prix des lieux de recueillement à la suite d’une crémation :

  • Une niche dans un columbarium coûte environ CHF 500.-.
  • Une concession cinéraire coûte environ CHF 1’300.-.
  • La dispersion des cendres dans un jardin du souvenir est gratuite.


Prix des lieux de recueillement à la suite d’une inhumation :

  • Une concession funéraire coûte environ CHF 2’100.-.
  • La location d’une concession de caveau coûte environ CHF 12’000.-.

L’enterrement

Lors d’un enterrement, les pompes funèbres transportent le cercueil du défunt au cimetière. La famille et les amis se recueillent généralement devant la fosse et assistent à la mise en terre du cercueil. Une fois la cérémonie terminée, le cercueil est recouvert de terre et la tombe est fermée par les pompes funèbres.

La crémation

Lors d’une crémation, les pompes funèbres se chargent du transport du corps du lieu de la mise en bière jusqu’au crématorium où le corps sera réduit en cendres qui seront placées dans une urne funéraire.

La remise des cendres

À la suite de la crémation, les pompes funèbres remettent l’urne cinéraire à la famille avec les cendres du défunt. Cette procédure a lieu généralement dans les 48 heures suivant l’incinération. Les cendres peuvent être conservées chez soi, déposées dans un jardin du souvenir, placées dans un columbarium ou même inhumées. Il est également possible de disperser les cendres dans la nature. Si les prestations des pompes funèbres sont pensées pour organiser la crémation et remettre les cendres, c’est à la famille de décider de ce qu’elle fait de l’urne funéraire conformément aux dernières volontés du défunt.

Comment trouvez-vous cet article ?

Rédaction Everlife

Ecrit par Rédaction Everlife,

Publié il y a plus d'un mois.

Temps de lecture

5 Minutes

Avis

Partagez

S'abonner à notre newsletter

Recherchez dans les catégories

Autres articles dans les catégories

Qu’est-ce qu’un cercueil ?

Qu’est-ce qu’un cercueil ?

Ecrit par Rédaction Everlife, Publié il y a plus d'un mois.

Peut-on fabriquer un cercueil soi-même ?

Peut-on fabriquer un cercueil soi-même ?

Ecrit par Rédaction Everlife, Publié il y a plus d'un mois.

Funérailles

Funérailles

Ecrit par Rédaction Everlife, Publié il y a plus d'un mois.

Plus d'articles